Beignon                                                                                                                                                                               Paris


Né sous l’impulsion de

Sylvain Bresson et Raphaël d’Aboville,

 

Le petit remorqueur a levé l’ancre fin Février 2012 et s’est lancé sur l’océan cinéma.

 

Dans une étroite cohérence entre enjeux cinématographiques et économiques,

Le petit remorqueur a pour vocation de favoriser autant que possible l'émergence de nouveaux projets de création ; trouver, tenter toutes les solutions afin de les aider à naître et de les accompagner jusqu’au bout quitte à demeurer résolument artisan et indépendant pour rester au plus près des œuvres et de leurs réalisateurs.

 

Résultat d’une véritable collision entre exigences et libertés cinématographiques Le petit remorqueur souhaite créer une forme de cinéma intègre en fédérant autour de lui les énergies rebelles à la production standard, tout en conservant une dynamique autour d’une filmographie d'aspect hétéroclite qui repose sur la volonté d'aller jusqu'au bout de paris scénaristiques et esthétiques.

 

Porté par ce mouvement irrésistible du cinéma, l'expérience consiste, au-delà du laboratoire, en un compagnonnage privilégiant l’humain et ses croyances individuelles.


PRESSE